Les chiffres-clés de l'année 2021

Les chiffres-clés de l'année 2021

Ce mercredi 8 juin 2022, à l’occasion de son Assemblée Générale, le TEC a présenté les résultats de l’année 2021, qui fut encore marquée par les difficultés (crise sanitaire, intempéries…). En dépit de celles-ci, le TEC, fort de ses 5440 collaborateurs, a continué à assurer son engagement de service public, et même au plus proche des citoyens dans ces situations de crise.

Sur le plan financier, le TEC termine l’année 2021 sur un déficit de 14 millions d’euros sur un budget de 700 millions d'euros. Le chiffre d’affaires est toujours impacté par une fréquentation inférieure à son niveau d’avant-crise, tandis que les dépenses évoluent à la hausse dans la poursuite de l’objectif de fournir chaque jour le meilleur service possible aux clients.

En 2021, 100 millions de voyageurs ont été transportés par l’opérateur de transport wallon, soit 12% de plus qu’en 2020. Ce nombre équivaut aux deux tiers de la fréquentation d’avant-crise. Il doit toutefois être nuancé en raison de la difficulté de comptabiliser le nombre de voyageurs réel étant donné la montée à l’arrière en vigueur dans les bus, sans accès direct aux valideurs. Le TEC a par ailleurs connu une augmentation de la fraude qui impacte cet indicateur de fréquentation.

Du côté de l’offre, le TEC a mis en service 19 nouvelles lignes en 2021, dont 9 lignes Express. La flotte de véhicules hybrides s’est également agrandie avec plus de 200 véhicules supplémentaires. Depuis leur mise en circulation, les bus hybrides ont permis d’économiser 9,5 millions de litres de gasoil et d’éviter l’émission de 25 000 tonnes de CO2. Le renouvellement du matériel roulant est un enjeu essentiel pour atteindre les objectifs environnementaux de la Région et de l’Europe.

Les faits marquants de l’année

L’année 2021 a été marquée par la prolongation de la crise sanitaire mais aussi par les dramatiques intempéries qui ont frappé bon nombre de citoyens, dont les collaborateurs TEC. Ces événements n'ont toutefois pas empêché les nombreuses nouveautés et évolutions du TEC en 2021, telles que les travaux du tram de Liège avec la pose des rails dans le centre-ville, l'engagement de plus de 600 nouveaux collaborateurs, la vente et la validation via l’application TEC, l'extension du réseau Express et l’adaptation de nombreuses lignes de bus, les projets pilotes Autonom-e et TEC à la demande avec la collaboration de la Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve (projet Navajo), un tram tout neuf à Charleroi, le P+R de Bouge, de nouveaux tarifs pour les 18-24 ans, l’installation de bornes interactives sur le réseau ou encore les 30 ans du TEC.

Les perspectives

Malgré ces impacts, le TEC envisage l’avenir avec confiance pour renouer avec ses clients et pour apporter une réelle réponse aux enjeux environnementaux de notre société.

Les projets ambitieux de développement et d’amélioration de l’offre sont toujours bien présents et soutenus financièrement par la Région mais aussi par l’Europe. Le TEC bénéficie en effet de subventions pour l’évolution de l’offre de référence, la création de nouvelles lignes et pour de nombreux projets d’infrastructures, ainsi qu’un budget conséquent de 91 millions d’euros pour continuer les investissements en faveur du verdissement de la flotte de véhicules.

Pour convaincre le plus grand nombre d’utiliser les services du TEC, il faut des transports en commun fiables et performants. En 2022, le TEC s’emploiera donc à faire avancer de nombreux projets de son plan d’entreprise en vue de respecter ses engagements envers la Région. Citons, entre autres, le projet lié à l’amélioration de la maintenance de nos véhicules ou de nombreux projets d’infrastructure. Parmi ceux-ci, on retrouve le tram de Liège, les Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) à Charleroi, Liège et Mons, l’extension du métro de Charleroi ou encore la mise en place de carrefours à feux. En 2022, on parlera aussi fiabilisation des données et de l’information en temps réel, vélo et transports publics, sécurité, achats durables, éco-conduite, image, employer branding, processus, modification des rythmes scolaires... Les ambitions sont multiples.

Pour relever tous ces défis et ceux qui l’attendent encore, le TEC aura plus que jamais besoin de la collaboration des 120 métiers de l’entreprise. Après plus de 600 engagements en 2021, 600 nouvelles recrues sont également attendues en 2022 pour renforcer les équipes et atteindre les objectifs.

"L’année 2021 a malheureusement encore été marquée par la crise covid. Mais cela n’a pas empêché le TEC d’aller de l’avant, en entamant un certain nombre de nouveaux projets ! Entre autres, pas moins de 9 nouvelles lignes Express ont été lancées, tout comme ont été initiés des projets d’infrastructures majeurs à Liège, Charleroi et Mons, sans oublier la mise en place de la gratuité progressive. Pour 2022, les perspectives sont réjouissantes, et tout est mis en place pour que cela se traduise dans les chiffres-clés de l’année 2022", ajoute Philippe Henry, Ministre de la Mobilité et des Infrastructures de Wallonie.

"De nombreux défis attendent le TEC et ses collaborateurs. Néanmoins, je sais qu'ensemble, nous arriverons à les relever, et tous les efforts seront fournis pour atteindre nos objectifs", ajoute Vincent Peremans, Administrateur général du TEC. "Plus que jamais, le TEC continuera à assurer son service aux citoyens".

Envie d'en savoir plus ?

Envie d’en savoir plus sur les résultats 2021 du TEC ? Consultez les rapports annuel et financier sur rapportannuel.letec.be. Tous les résultats, les bons comme les moins bons, sont exposés de manière simple, directe et honnête.


Sandra Guily Attachée de presse, Cabinet du Ministre Philippe Henry

 

Entreprise
A propos de TEC

Le TEC en chiffres

  • Près de 5.440 collaborateurs
  • 151 millions de voyageurs transportés
  • Plus de 2400 véhicules en circulation
  • 767 lignes
  • 119 millions de kilomètres parcourus