Le non-respect du port du masque sanctionnable au TEC dès ce 4 janvier

Le non-respect du port du masque sanctionnable au TEC dès ce 4 janvier

Le non-respect du port du masque dans les transports en commun peut désormais être sanctionné par le personnel du TEC en charge du contrôle. Cette décision du Gouvernement wallon fait l’objet d’un arrêté publié au Moniteur belge. 

Concrètement, cela signifie que les contrôleurs du TEC sont désormais habilités à appliquer une amende administrative, d’un montant de 250€, aux personnes qui ne respecteraient pas l’arrêté relatif au port du masque dans les transports.

Pour rappel, celui-ci prévoit que toute personne à partir de 12 ans doit obligatoirement se couvrir la bouche et le nez avec un masque ou toute autre alternative en tissu dès l’entrée dans la gare de bus/métro, sur les quais, aux arrêts ainsi que dans les véhicules.

Mesures à bord des véhicules 

Pour garantir la santé de tous, outre le port du masque, la montée à bord des véhicules se fait toujours par l’arrière et la vente est temporairement suspendue à bord. Les voyageurs sont tenus d’avoir un titre de transport en règle et de le valider.  

 

Contactez-nous
Stéphane Thiery Directeur du Marketing - Porte-Parole, TEC
Stéphane Thiery Directeur du Marketing - Porte-Parole, TEC
A propos de TEC

Le TEC en chiffres

  • Près de 5.200 collaborateurs
  • 151 millions de voyageurs transportés
  • Plus de 2400 véhicules en circulation
  • 767 lignes
  • 119 millions de kilomètres parcourus