Covid-19 | Nouveau renfort pour les parcours les plus fréquentés

Covid-19 | Nouveau renfort pour les parcours les plus fréquentés

Dès ce lundi 10 mai, une centaine d’autocars privés viendra renforcer à nouveau les parcours les plus fréquentés du réseau TEC en heures de pointe. 

Le 23 novembre dernier, une première centaine d’autocars privés était venue renforcer les parcours les plus fréquentés du réseau TEC. Ce lundi 10 mai, une nouvelle centaine d’autocars privés viendra s’y ajouter. 

Compte tenu du contexte sanitaire, et plus précisément du retour en présentiel dans les écoles, le Gouvernement wallon a demandé au TEC de renforcer temporairement ses capacités de transport aux heures de pointe en dédoublant certains parcours sensibles. 

L’ensemble des ressources disponibles en régie et en sous-traitance étant déjà déployé sur le terrain, le TEC a réalisé un marché public pour commander ces services de renfort temporaires auprès d’autocaristes privés. Ces renforts supplémentaires débuteront ce lundi 10 mai. 

"Les élèves et les étudiants étant majoritaires parmi les voyageurs du TEC, le Gouvernement de Wallonie veut éviter l’apparition de surcharges aux heures de pointe dans les transports publics", précise le Ministre de la Mobilité, Philippe HENRY. "Le secteur du transport privé étant quasiment toujours à l’arrêt, il a donc à nouveau été demandé de faire appel à des autobus et autocars additionnels sur les lignes les plus fréquentées. Cette mesure n’a cependant pas vocation à être étendue au-delà du 30 juin 2021, l’efficacité de la stratégie de vaccination devant permettre d’envisager l’avenir avec plus d’apaisement."

"La mise en place de ces autocars supplémentaires va permettre aux élèves de retourner sereinement à l’école pour les quelques semaines restantes avant les vacances d’été. Merci aux équipes du TEC qui ont œuvré pour rendre cela possible.", souligne Vincent PEREMANS, Administrateur général du TEC.

Parcours renforcés : comment sont-ils déterminés ?

Le choix des parcours renforcés s’est basé sur plusieurs critères : 

  • L’analyse des charges à bord relevées régulièrement afin d’apprécier la nécessité de ces renforts compte tenu des conditions liées au retour, en présentiel et à temps plein, des élèves ;
  • Les contraintes d’exploitation (et notamment les aménagements de certains centres urbains qui peuvent ne pas être compatibles avec la circulation d’autocars) ; 
  • La fréquence de dessertes déjà assurées sur certaines lignes. 

Ce dispositif de renforts temporaires a été construit pour offrir une très grande flexibilité. En effet, le dimensionnement de ces renforts est revu chaque semaine sur base des données de fréquentation du TEC et de la situation sanitaire en Wallonie.

Cette liste évolutive de lignes renforcées est disponible sur letec.be.   

Parcours renforcés : comment ça fonctionne ? 

Chaque véhicule TEC assurant un voyage régulier dédoublé est suivi d’un véhicule de renfort qui prend en charge les voyageurs en surnombre. Les personnes à mobilité réduite et plus particulièrement celles qui se déplacent en fauteuil roulant devront prendre place dans le véhicule du TEC qui dispose des aménagements nécessaires. 

Ces autocars de renfort sont identifiables à l’aide du logo TECare apposé à l’avant et sur les côtés du véhicule. Le numéro de la ligne assurée et la destination du voyage sont également visibles à l’avant.  
Seuls les arrêts officiels du TEC sont desservis. Le voyageur doit veiller à signaler oralement au conducteur qu’il souhaite descendre du bus à l'arrêt suivant. 

Parcours renforcés : les mesures à bord 

Les voyageurs doivent : 

  • porter un masque pour accéder au transport en commun. Ce masque obligatoire doit être porté à tout moment, aux arrêts et dans les véhicules, dès l’âge de 12 ans. Seuls les masques sans ventilation, fabriqués en tissu ou en matériau jetable, qui s'ajustent étroitement sur le visage, couvrent le nez, la bouche et le menton et destinés à empêcher la contamination par un contact entre personnes sont acceptés ;
  • avoir un titre de transport en règle ; 
  • monter à bord des bus par l’arrière ;
  • occuper les places assises.
Contactez-nous
Stéphane Thiery Directeur du Marketing - Porte-parole, TEC
Sandra Guily Attachée de presse, Cabinet du Ministre Philippe Henry
Stéphane Thiery Directeur du Marketing - Porte-parole, TEC
Sandra Guily Attachée de presse, Cabinet du Ministre Philippe Henry
A propos de TEC

Le TEC en chiffres

  • Près de 5.200 collaborateurs
  • 151 millions de voyageurs transportés
  • Plus de 2400 véhicules en circulation
  • 767 lignes
  • 119 millions de kilomètres parcourus