COVID-19 : LE TEC RENFORCE TEMPORAIREMENT SES PARCOURS LES PLUS FRÉQUENTÉS

COVID-19 : LE TEC RENFORCE TEMPORAIREMENT SES PARCOURS LES PLUS FRÉQUENTÉS

Dès ce lundi 23 novembre, une centaine d'autocars privés viendront renforcer les parcours les plus fréquentés du TEC en heures de pointe pour permettre aux voyageurs de se déplacer plus sereinement.

Compte tenu du contexte sanitaire, le Gouvernement wallon a en effet demandé au TEC de renforcer temporairement ses capacités de transport aux heures de pointe en dédoublant certains parcours sensibles. L’ensemble des ressources disponibles en régie et en sous-traitance étant déjà déployé sur le terrain, le TEC a réalisé un marché public pour commander ces services de renfort temporaires auprès d’autocaristes privés. Ces renforts débuteront ce lundi 23 novembre. 

Le Ministre de la Mobilité, Philippe Henry, se réjouit de la mise en œuvre, dès ce lundi, de ces mesures de renforcement temporaires.

"Cet effort, mené conjointement par le TEC et par le Gouvernement wallon, qui a apporté des moyens budgétaires supplémentaires, permettra aux usagers de voyager plus sereinement", souligne le Ministre. "Cet appel exceptionnel aux autocaristes contribue, par ailleurs, à soutenir un secteur très impacté par la crise sanitaire."

Enfin, Philippe Henry salue d’ores et déjà cette collaboration qui permet de continuer à assurer, dans les meilleures conditions possibles, un service essentiel à la population.

Comment les choix de parcours nécessitant un renfort prioritaire ont-ils été effectués ? 

Le choix des parcours renforcés s’est basé sur plusieurs critères : 

  • L’analyse des charges à bord enregistrées avant les vacances d'automne (Toussaint) et la semaine du 16 novembre pour apprécier la nécessité de ces renforts compte tenu des conditions liées à la rentrée scolaire ;

  • Les contraintes d’exploitation (et notamment les aménagements de certains centres urbains qui peuvent ne pas être compatibles avec la circulation d’autocars) ; 

  • La fréquence de dessertes déjà assurées sur certaines lignes. 

Ce dispositif de renforts temporaires a été construit pour offrir une très grande flexibilité. En effet, le dimensionnement de ces renforts sera revu chaque semaine sur base des données de fréquentation du TEC et de la situation sanitaire en Wallonie.

Cette liste évolutive de lignes renforcées est disponible sur letec.be.   

Comment cela va-t-il se dérouler concrètement sur le réseau ? 

Chaque véhicule TEC assurant un voyage régulier dédoublé sera suivi d’un véhicule de renfort qui prendra en charge les voyageurs en surnombre. Les personnes à mobilité réduite et plus particulièrement celles qui se déplacent en fauteuil roulant devront prendre place dans le véhicule du TEC qui dispose des aménagements nécessaires. 

Ces autocars de renfort seront identifiables à l’aide du logo TECare apposé à l’avant et sur les côtés du véhicule. Le numéro de la ligne assurée et la destination du voyage seront également visibles à l’avant.  

Seuls les arrêts officiels du TEC seront desservis. Le voyageur devra veiller à signaler oralement au conducteur qu’il souhaite descendre du bus à l'arrêt suivant. 

Quelles sont les conditions d’accès à bord des véhicules de renfort ? 

Les voyageurs doivent : 

  • porter un masque (ou une alternative couvrant le nez et la bouche) pour accéder au transport en commun. Ce masque obligatoire doit être porté à tout moment, aux arrêts et dans les véhicules, dès l’âge de 12 ans. Les contrôleurs pourront refuser l’accès à bord aux personnes qui ne portent pas un masque ou une alternative ; 

  • avoir un titre de transport en règle ; 

  • Monter à bord des bus par l’arrière 

  • Occuper les places assises. 

Contactez-nous
Stéphane Thiery Directeur du Marketing - Porte-Parole, TEC
Sandra Guily Attachée de presse, Cabinet du Ministre Philippe Henry
Stéphane Thiery Directeur du Marketing - Porte-Parole, TEC
Sandra Guily Attachée de presse, Cabinet du Ministre Philippe Henry
A propos de TEC

Le TEC en chiffres

  • Près de 5.200 collaborateurs
  • 151 millions de voyageurs transportés
  • Plus de 2400 véhicules en circulation
  • 767 lignes
  • 119 millions de kilomètres parcourus