BUSWAY 2 – Début des travaux de voiries au Sart-Tilman

BUSWAY 2 – Début des travaux de voiries au Sart-Tilman

Lancement officiel des travaux de la ligne BUSWAY 2 (B2), reliant la Gare des Guillemins au Botanique du Sart-Tilman, 1ère ligne BUSWAY de Wallonie. Un « premier coup de pelle » a été donné ce mardi 9 avril en la présence de Monsieur le Ministre wallon de la Mobilité, Philippe HENRY, et de Monsieur Jean-Michel SOORS, Administrateur général du TEC. Ces travaux débuteront dès le 15 avril prochain afin de permettre à la première ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) de se connecter au tram de Liège, dès son lancement.

Ces travaux de voiries s’étendront tout le long de la Route du Condroz, entre la rue de la Belle Jardinière et le rond-point du restaurant le Marco-Polo, mais aussi dans le Boulevard de Colonster. Il s’agira essentiellement de la restructuration totale de la voirie ainsi que de la création et le renouvellement des stations. Ce chantier s’étendra sur une durée de 9 mois.

Voici, dans les détails, ce qui sera prévu :

  • allongement des bandes bus, notamment sur la Route du Condroz, dans le sens vers Liège (la bande bus débutera au carrefour de la rue Pré Aily) ;
  • instauration d’une piste cyclable le long du tracé (en latéral dans chaque sens de circulation) ;
  • reconfiguration du rond-point de l’église du Sart-Tilman pour y aménager des circulations piétonnes et cyclistes sécurisées ;
  • réalisation de stations en ligne avec retenue des véhicules privés pendant le transfert des passagers en station ;
  • priorisation systématique des bus aux carrefours ;
  • 3 nouveaux carrefours à feux sur la Route du Condroz (rue du Beau Hêtre, Tennis Club et rue de la Belle Jardinière) afin d’assurer la priorisation du BUSWAY et la sécurisation des traversées piétonnes et cyclistes.

Quel sera l’impact du chantier sur la circulation ?

Dans un premier temps et jusqu’à la fin septembre 2024, les travaux de voiries s’effectueront côté paire des habitations de la Route du Condroz, soit dans le sens de la montée, jusqu’à la moitié du rond-point (côté église). Ensuite, les travaux reprendront dans le sens de la descente, côté impair, jusqu’à la mi-janvier 2025. Les travaux sur stations s’effectueront, quant à eux, Boulevard de Colonster entre la mi-avril et fin octobre 2024.

Story image

La circulation des voitures, bus, camions et autres modes de transport sera toujours possible. Il n’y aura pas de fermeture complète de la chaussée. La desserte de certains arrêts de bus sera perturbée durant le chantier (report d’arrêts). La clientèle sera informée via le site letec.be.

Enjeux pour Liège et sa périphérie

Remplaçant l’actuelle ligne 48, la ligne B2 viendra compléter l’offre structurante du tram puisqu’elle se connectera directement à lui entre la place Général Leman et la Gare des Guillemins mais aussi en desservant entre autres : le quartier de Fragnée, la Haute Ecole de la Province de Liège, les abords du Liege Science Park et le Domaine du Sart-Tilman dont les Amphithéâtres, le Blanc Gravier, le CHU et le Botanique.

"La ligne B2 sera une véritable plus-value pour la mobilité liégeoise. Complémentaire au tram, elle offrira pourtant des avantages similaires et renforcera l'intermodalité, ce qui est essentiel pour convaincre davantage de citoyens de faire le choix du transport en commun", explique Jean-Michel SOORS, Administrateur général du TEC.

"En complément du Tram et de ses extensions, les nouvelles liaisons Busway ouvrent la voie à une mobilité améliorée et axée sur les transports en commun. Elles contribuent à apporter aux citoyens une liberté de déplacement, à réduire les embouteillages et à préserver notre environnement, tout en encourageant le développement économique de Liège Métropole" ajoute Philippe HENRY, Ministre wallon de la mobilité et des infrastructures.

Pour rappel, la ligne B2 offrira des avantages similaires au tram (fréquence, amplitude, efficacité) sur des zones à fort potentiel, tout en présentant un coût et une amplitude de travaux moins conséquents.

En termes d’exploitation, cette offre entre le centre-ville de Liège et le Sart-Tilman, améliorera nettement le service, puisque la ligne B2, ce sera :

  • une vitesse commerciale de 20 km/h (similaire au tram) ;
  • une régularité des services par les aménagements d’infrastructures et la priorisation aux feux ;
  • une fréquence de passage en semaine de 5’ en heure de pointe à 14’ en heure creuse et de 20’ à 30’ le soir ;
  • une amplitude d’horaire allant de 5h du matin à 1h du matin (similaire au tram) ;
  • une vitesse commerciale plus facilement garantie puisqu’il n’y aura pas de vente à bord (cela réduit le temps de transfert de voyageurs en station) ;
  • des écrans d’information voyageurs dynamiques sur certaines stations et dans les véhicules ;
  • un bilan carbone positif avec des bus électriques.

Visualiser le futur réseau 2025

Pour visualiser le tracé de la future ligne B2 mais également la réorganisation du réseau de bus au lancement du tram, nous vous invitons à consulter la carte interactive avant/après.

Plus d’informations ?

Le site dédié au projet du BUSWAY de Liège est en ligne. Des informations sur l’avancement du chantier de la ligne B2 seront diffusées au fur et à mesure. Par ailleurs, des collaborateurs se tiennent également à disposition pour répondre aux questions concernant le chantier via le numéro vert 0800 399 18 et par mail à buswayliege@letec.be.


Nathalie Evrard Attachée de presse, Cabinet du Ministre Philippe HENRY
A propos de TEC

Le TEC en chiffres

  • Près de 5530 collaborateurs
  • 125 millions de voyageurs transportés
  • Plus de 2790 véhicules en circulation
  • 786 lignes
  • 122 millions de kilomètres parcourus